lundi 5 novembre 2012


Jean-Claude LERCHE
Questions à Jean Claude LERCHE 

Tu es à l’origine de l’ACPI. Qui es-tu président ?
Effectivement,  je fais parti avec Sabine et Philippe Cardot des anciens qui ont créé l’ACPI en 1994. Je suis père de 2 enfants et grand père de 2 petites filles et bientôt d’un petit fils.
Je suis un « jeune »  retraité de l’Education Nationale. Je n'avouerai pas mon âge mais je peux préciser toutefois que je suis V3 depuis cette année !!

Quand as-tu commencé à courir ?
En 1983. Un bail… Cette année là, j’ai arrêté de fumer et j’ai décidé de me remettre au sport. Que ce fut difficile ! D’abord on court seul, puis on se fait des amis, nous progressons ensemble. Déjà, à cette époque nous nous retrouvions, une petite dizaine à l’entrée du Parc D’Isle à 9h30 le dimanche matin. Vous voyez, ce n’est pas nouveau ! Je me suis fait alors des vrais amis de ‘’trente ans’’ tels Jean Nicolas ou Gérard Landa.

Pourquoi cours-tu ?
Parce que je suis un homme pressé. LOL
Comme beaucoup : pour la santé, pour rester jeune !!, pour déstresser, par goût de l’effort, pour pratiquer un sport individuel …avec des copains.

Ta première course ?
Comme beaucoup d’entre nous ma première compétition eut lieu à Maroilles en 1987. A cette époque, il y avait environ 1000 inscrits à cette course. J’avais réalisé 1h28 sur le 20 km.

Ton premier marathon ?
Evidemment, comme presque tous, c’était le marathon de Paris en 1988. Mon objectif de l’époque était de faire moins de 4 H. Ouf, j’ai fait 3h59min !!

Combien en as-tu fait ?
Le premier en 1988, le dernier cette année, série en cours, je l’espère !
J’en suis à 34 marathons dont 15 à Paris, quelle manie, 1 à New-York en 1994, quel pied, 1 par ci par là et ... celui du Médoc : quelle ivresse !!!

ton meilleur temps sur une course ?
10km : 38min08
20km : 1h16
21 km : 1h20
Marathon : 3h09’09’’
Tout cela,  il y a bien longtemps !

Ton plus beau souvenir ?
Le marathon de New-York bien sûr.  Ma plus grande joie est au quotidien : j’ai la chance de partager la même passion avec Sabine, mon épouse. Un vrai bonheur de partir courir ensemble et …parfois d’arriver main dans la main.
Des beaux souvenirs, j’en ai plein d’autres. Comme, tout simplement, la course des 2 châteaux à laquelle nous avons participé tout dernièrement : Quelle ambiance, quelle convivialité ! Pour moi c’est cela l’ACPI : Des gens qui partagent les mêmes valeurs et qui sont heureux de se retrouver ensemble.

Ton plus mauvais souvenir ?
Des galères, j’en ai bien connues. Des courses durant lesquelles tu te demandes ce que tu fais là à souffrir autant. J’ai toujours mis un point d’honneur à terminer une course : je n’ai jamais abandonné. Surement, à certaines occasions j’aurais dû m’arrêter et attendre la …voiture balai. Mais voilà, cela fait partie de mes défauts ou de mes qualités : je vais au bout de ce que j’ai commencé.

Mais tout cela n’est rien. Quand on doit accompagner un ami, parti trop tôt,…là, on vit de vraies peines.

Pourquoi es-tu devenu Président ?
Le matin, en me rasant,  je n’y pensais pas…. Mais, je tenais à ce que l’ACPI perdure et, entouré d’une bonne équipe  nouvellement élue au  Conseil d’administration  que je sentais motivée et toujours prête à s’investir,  je me suis lancé. Me voilà parti pour un mandat de 2 ans de Président. La tâche est rude, la succession difficile mais je ferai en sorte d’agir, d’innover pour le bien de notre collectivité. Encore une fois, je vais au bout de l’effort. Après ces deux ans, on verra, en fonction de l’investissement de chacun au sein du bureau. J’accorde beaucoup d’importance à la responsabilisation et au partage des tâches au sein du bureau tout particulièrement et compte aussi sur l’investissement de chacun des adhérents. Etre à l’écoute de tous, se concerter au sein du bureau et… trancher  quand il le faudra. C’est ainsi que j’entends mener à bien  la mission et le mandat qui m’a été confié.  Maintenant, tu y es, tu bosses !
Je pense qu’il faut trouver un équilibre entre ‘’ le changement c’est maintenant’’ et la continuité…

A mon tour de vous  poser une question. (A l’ensemble des membres de l’ACPI)
Qu’attendez-vous de l’ACPI ?
                                                   Montage créé avec bloggif

Aucun commentaire: